martes, 12 de mayo de 2009

Sodome


« Vous n'aurez pas, avec un mâle, le coït féminin, » dit la Bible. Quoi de plus chaste et
de moins troublant que cette phrase brutale et sauvage? n'est-elle pas le modèle, dans sa sim-
plicité si explicite, du psychologue des psychologues honteuses?

Les vices contre nature sont comme une charogne décomposée que son odeur acre et son
aspect purulent protège du scalpel. L'étude en est formidable ; elle doit, pour être saine, être
brusque et courageuse ; elle doit, pour ne pas être dangereuse, s'abstenir de pruderie et de
réticences.

Ces lignes expliqueront peut-être suffisamment une conception qu'on pourrait appeler le
Natwalisme de la pensée.

Les impressions neuves, même qu'un peu neuves, sont rares au Parisien. Il pourrait en
découvrir, peut-être, mais si loin! s'enfuir au pôle ou à l'équateur, entrer dans une mosquée,
s'introduire au sérail... au reste, vivre dans la neige ou respirer le soleil, prier nu-tête ou
nu-pieds, voir des femmes s'ennuyer comme s'ennuient d'autres pensionnaires : tout cet in-
connu lui serait-il bien nouveau?

Quel est l'homme de trente ans, amoureux de sentir, qui n'a éprouvé toutes les émotions,
tous les tressaillements? En quinze années, il a admiré, aimé, souffert, espéré : toute la formule
de la vie.

C'est d'abord, au collège, par besoin et par obéissance, les enthousiasmes sans quartier, les
cultes idolâtres qui s'attiédiront plus tard. Il en sort, le voilà libre : sur le trottoir, une tille lui
fait un signe : il la suit, rougissant de désir et de honte. La rue est déserte, la maison ignoble,
la femme repoussante, et il se cache et il rase les murs. Il monte et rougit encore devant le
bureau de l'hôtel : il lui semble quon sourit à son passage : il regrette d'être venu, il voudrait
s'en aller : la porte de la chambre s'ouvre et il entre; la raccrocheuse, experte, a lu dans son
esprit et dans sa bourse : elle est maternelle, et mignolante et joyeuse ; cela l'amuse, la bonne
fille, de prendre cette virginité ; lui est là bouche bée, ne sachant que faire : ce gros rire l'énerve... au bout de quelques instants, il descend encore débraillé, étonné et écœuré : c'est çà, la
femme ! . . .

H. d'Argis

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada