viernes, 18 de febrero de 2011

Les Foetus



LES FŒTUS


Fœtus que Mac-Nab a chantés,

Fœtus que j'ai tant tripotés

En ma carrière obstétricate,

Par un réflexe compliqué

Que Nancy n'a pas expliqué

Vous titillez ma cérébrale.

Substance. Né sait-on de quoi ?

On n'a jamais compris pourquoi

D'abord fluctuant mucilage

C'est de plus en plus consistant,

Et puis çà devient un enfant,

Ce mystérieux personnage.

Au bord de l'Iliaque assis,

Ils rêvent d'un air indécis,

Tandis que leur viande pousse.

Seuls au fond de votre utérus,

Que cogitez-vous, doux fœtus,

Pensifs et vous suçant le pouce ?

Rêvez-vous déjà d'avenir ?

Espérez-vous donc devenir

Géants de lettres ou ministres,

Avocassiers ou médecins,

Maquereaux, peut-être assassins,

Ou, comme nous, de simples cuistres ?

Vous autres, fœtus féminins,

Rêvez-vous, comme les catins,

Toilettes, hôtel, équipage ?

Ou, plus modestes en vos goûts,

Rêvez-vous d'un fidèle époux,

Honnêtes femmes de ménage

Peut-être vous ne pensez rien

Auquel cas vous faites très-bien,

Penser étant une misère

Oh n'allez pas le regretter

Contentez-vous de végéter,

Vous n'aurez jamais mieux à faire

Croyez-moi, dans votre intérêt,

Sous l'enduit gras qui vous revêt,

Dormez sans vous faire de bile.

Vous avez vos doigts à sucer

Laissez-vous mollement bercer

Par l'Eau de l'Amnios tranquille.

Eh sans doute que l'Amnios,

Quelquefois s'agite et vous bat les roupettes

L'océan de la vie, hélas

A de plus terribles fracas

Que ne connaissent pas vos têtes.

Mais je veux être impartial,

Dire sans cérémonial

Que vous n'êtes pas si novices.

Pour moi, qui vous ai vus de près,

J'ai reconnu que vous avez

Avant de naître tous les vices.

Ingrats dès avant le berceau,

Vous turlupinez le boyau

De vos mamans vous ruez, dame

A leur défoncer le bedon

Vous faites des nœuds au cordon

Pour embêter la sage-femme.

On conte même que parfois,

Comme le cor au fond des bois,

Dedans la maternelle panse

(Faut vraiment que vous soyez fous !)

Au grand épatement de tous,

Vous rotez avec véhémence.

On vous a souvent pris, sournois,

A vous balancer les chinois

Bien autre chose on vous vit faire

Voire le plus pendable coup

Que fit Monseigneur Dupanloup

Dedans le ventre de sa mère

Si vous êtes deux enfermés,

Vous vous livrez, sitôt formés,

A de plaisants carambolages,

Sans pudeur, même, dans votre œuf

Vous esquissez soixante-neuf

Oh qu'ils sont loin nos pucelages

Malgré cela, pour en finir,

Il tarde au fœtus de sortir,

Et je doute fort qu'il y perde.

Après tout, nom d'un p'tit bonhomm'

Son odorant meconium

Ne vaut pas mieux que notre merde.



HÉBÉ (11 Décembre 1889)

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada